accouchement
Le jour de l’accouchement
4 mai 2016
La peau
La peau de bébé
16 mai 2016

L’harmonie et le yoga

yoga

L’harmonie et le yoga

Sous le terme de yoga on définit à la fois un art vie, une culture, une philosophie et une technique.

Le yoga allie le domaine de la préparation à la naissance; il s’apparente surtout à un entraînement psychologique et respiratoire accompagné d’un apprentissage du schéma corporel de la femme enceinte.

Cette préparation en douceur aide a la décontraction physique et à la concentration psychique. Selon le contrôle de ces deux « pôles « , la future maman en tirera plus ou moins de bénéfice. Sur le plan physique, le yoga est un entraînement musculaire important, mais fait en douceur, ce qui est idéal pour une femme enceinte. Il fait travailler le corps en contraction, en décontraction et apprend à respirer : il aide donc à une parfaite relaxation.

Pour les yogis, la future maman doit être empreinte de calme et de bonheur

Cet état facilitant la circulation des hormones naturelles dont la quantité varie avec les émotions. De plus, toute pensée positive et constructive est directement transmise au fœtus qui, nourri de bien-être, aura toutes les chances de poursuivre un développement harmonieux et d’avoir plus tard une personnalité heureuse.

Bien-être physique et psychique

Les exercices qui sont enseignés appartiennent à hatha-yoga, mélange de postures et de pratiques respiratoires. Ce sont les exercices les plus simples qui sont utilisés, pour que toutes les femmes puissent les suivre.

Les positions également proposées, les asanas, font participer tout le corps en étirant les muscles en douceur;  ligaments, articulations, vertèbres travaillent en souplesse. Jamais acrobatiques, elles sont exécutées avec lenteur et grande concentration ; leur action est si profonde qu’elles agissent sur les organes internes et les glandes endocrines.

Les séances de yoga peuvent se faire au rythme de 1 ou 2 par semaine pendant 1 heure, ou bien 4 ou 5 de 15 à 20 minutes chacune.

Une séance type fait travailler l’étirement du dos, et comprend des exercices de stimulation du périnée et de la circulation des jambes, des postures assises avec rotation de la tête; un entraînement respiratoire et enfin quelques minutes de relaxation. Mais attention, toutes les postures du yoga ne sont pas recommandés aux futures mamans en raison du travail de certains muscles qu’elles impliquent. Elles doivent être adaptées à leur nouvelle morphologie. Il est donc indispensable de pratiquer cette préparation en compagnie d’un professeur de yoga qui s’est spécialise dans la grossesse et qui est assisté par une sage-femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.