nouveau-né
Le nouveau-né s’éveille
25 août 2016

Les voyages

Mega pack pampers taille 4

Les voyages

De nos jours, l’interdiction de tout déplacement et de voyages pour les femmes enceintes est caduque.

Un principe de bon sens reste cependant valable : ne vous déplacez pas loin si votre grossesse est à risques. Il est préférable de prendre un avis médical avant les voyages.

Dès le 5e mois de grossesse le risque majeur est la fatigue si redoutée, le déclenchement de contractions et l’accouchement prématuré. Mais le mot « voyage » recouvre des expériences bien différentes, assorties de conditions plus ou moins favorables.

Quels moyens de transport ?

Si la distance est courte (jusqu’à 200 km), vous pouvez prendre le train ou une voiture confortable. Empruntez plutôt les autoroutes, en respectant les limitations de vitesse ! Installez-vous de préférence à l’arrière de la voiture, mettez un coussin au creux des reins afin d’éviter le mal au dos.

Le port de la ceinture est recommandé quelle que soit votre place ; passez les deux sangles : une sous le ventre et une en haut (et non en diagonale) et reculez le siège au maximum. Je vous dissuade de demander un certificat médical de dispense, car votre sécurité est accrue avec une ceinture à trois points de fixation, comme l’ont confirmé des études récentes.

Pour une distance plus importante

Vous pouvez également voyager en train, en voiture, pensez à fractionner votre voyage, c’est une occasion de visiter la France ! Arrêtez-vous de temps en temps pour vous dégourdir les jambes et améliorer votre circulation veineuse.

Pour un trajet encore plus long (1000 km), l’avion est alors recommandé, mais en principe, les compagnies aériennes n’acceptent pas les femmes enceintes au dernier mois de leur grossesse. Certaines exigent un certificat médical indiquant la date théorique de l’accouchement.

Le bébé supporte sans problème la pression qui règne à l’intérieur de l’avion; quant à la mère, sauf si elle est anémiée, le voyage en altitude ne pose pas de problème. La femme enceinte peut être gênée par une dilatation des gaz intestinaux (attention aux aliments qui les favorisent), ainsi que par une longue station assise dans un étroit fauteuil, qu’il est bon d’entrecouper de quelques déambulations. Bien entendu vous choisirez les sièges non fumeurs.

Une femme enceinte peut-elle conduire ?

Il n’y a pas de contre-indications et les femmes qui se sentent parfaitement bien peuvent conduire au moins jusqu’à la moitié de leur grossesse. Mais souvent, dès les premiers mois, elles n’éprouvent plus l’envie de conduire. Si vous êtes sujette à des étourdissements ou tout simplement mal à l’aise au volant, renoncez à conduire vous-même et trouvez un chauffeur dans votre entourage. En fin de grossesse, les réflexes sont ralentis ; le moindre choc est source de secousses ou même d’émotions qui pourraient provoquer des contractions.

Au cours des six semaines qui précèdent le terme, ne vous éloignez pas de plus de deux heures de trajet du lieu prévu pour votre accouchement, on ne sait jamais ! C’est tellement plus sympathique d’accoucher là où on est attendue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.