yoga
L’harmonie et le yoga
4 mai 2016
Diarrhées chroniques
Diarrhées chroniques
16 mai 2016

La peau de bébé

La peau

La peau de bébé

A la naissance;  la peau est recouverte d’un enduit sébacé blanchâtre dont en général on débarrasse l’enfant à sa première toilette. Certains médecins recommandent cependant de laisser cet enduit, car il joue, disent-ils. le rôle d’un onguent protecteur.

La peau apparaît alors mince et fragile, de couleur rose foncée, parfois presque rouge. Le duvet qui recouvrait tout le corps au 7e mois à presque entièrement disparu.

L’ictère physiologique du nouveau-né. Les premiers jours, l’épiderme du bébé pèle finement, puis il devient plus clair. Mais il arrive aussi très souvent, dans 80 % des cas, que la peau jaunisse le deuxième ou le troisième jour, c’est l’ictère physiologique du nouveau-né qui est dû à l’excès d’un pigment jaune, la bilirubine.
Cet ictère inquiète beaucoup de mères parce qu’elles le confondent avec l’ictère par incompatibilité rhésus (ou incompatibilité ABO). Or l’ictère physiologique n’est absolument pas dangereux, à condition que la bilirubine ne dépasse pas un certain taux ; c’est pour cela qu’on surveille ces ictères et qu’au moindre doute, on fait à l’enfant des prélèvements d’une très petite quantité de sang. (Il existe un appareil qui par simple contact permet d’évaluer l’importance de l’ictère. Cela évite au bébé plusieurs piqûres.) Voici ce qui se passe.

Dans l’ictère par incompatibilité rhésus; la jaunisse est due à un excès de destruction des globules ronges qui aboutit à une trop grande quantité de bilirubine.

Dans l’ictère physiologique; la quantité de bilirubine fabriquée est normale, mais il manque au bébé une enzyme hépatique qui permet de transformer cette bilirubine en un produit éliminable;  Au bout de quelques jours, le nouveau-né commence à savoir fabriquer cette enzyme et en attendant, on surveille le taux de bilirubine. Dans certains cas, si le taux augmente un peu trop, on peut être amené à faire de la photothérapie qui permet d’éliminer cette bilirubine.

La photothérapie consiste à mettre le bébé tout nu, bien au chaud, dans une couveuse, les yeux protégés, sous une lampe qui peut, selon les appareils, donner une lumière blanche ou bleue.

Je précise bien qu’il s’agit d’une lumière, car certaines mamans redoutent cette photothérapie un peu comme si c’étaient des rayons, des rayons X. Cette lumière ne fait pas du tout mal au bébé. L’inconvénient, c’est qu’il n’est pas à ce moment-là dans les bras de sa mère, mais c’est nécessaire.

Si jamais la bilirubin monte trop et se rapproche du seuil critique; Dans certains cas rarissimes, on peut être amené à faire une exsanguino-transfusion pour en faire diminuer le taux, comme dans les incompatibilités rhésus signalées plus haut.

Souvent, on peut remarquer, à la racine du nez, une tache rougeâtre bifurquant en Y entre les deux, sourcils; C’est l’aigrette du nouveau-né ; elle persistera quelques mois, puis disparaîtra.
Les ongles des mains et des pieds sont bien apparents. Résistez à la tentation de couper des ongles trop longs ; cela risquerait de provoquer une infection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.