A la crèche ou chez une nourrice
Crèche ou nourrice ?
6 juillet 2015
Ranger, surveiller, éduquer
Ranger, surveiller, éduquer
6 juillet 2015

L’assistante maternelle de crèche

L'assistante maternelle de crèche

L’assistante maternelle de crèche

L’assistante maternelle propose aux parents que leur enfant ait chez elle; une vie semblable à celle qu’il aurait dans sa famille au point de vue alimentation, sortie, jeux… Elle habite souvent près du domicile des parents, ses horaires sont souples, ce sont des avantages appréciables.

Il est conseillé de choisir une assistante maternelle agréée. Vous aurez ainsi des garanties sur la façon dont elle s’occupera de votre enfant, malheureusement il n’y a pas assez d’assistantes maternelles et de nombreuses nourrices ne sont pas agréées, donc pas surveillées. Si vous ne pouvez pas faire autrement, et en attendant une meilleure solution, choisissez alors une nourrice qui ne prenne que deux ou trois enfants, dans des bonnes conditions d’accueil : aération, coin de jeux, coin de sommeil, etc.

L’assistante maternelle aime-t-elle les enfants ?

Est-elle prête à accepter leurs différents rythmes ? Vous verrez aussi comment l’assistante maternelle accueillera votre bébé lors de la semaine d’adaptation progressive qui est conseillée avant la reprise du travail.

Observez votre enfant au bout de quelques jours

S’il continue à bien dormir, « bien profiter de la vie », s’il ne pleure plus en franchissant la porte de la nourrice, s’il lui sourit, si elle vous fait part de détails de la journée avec gaieté et gentillesse; c’est gagné, faites-lui confiance. Par la suite veillez à ce que l’assistante maternelle accompagne et suscite les progrès de l’enfant, échangez vos idées sur l’éducation; donnez-lui des idées, et elle vous en donnera, (et de temps en temps prêtez-lui ce livre…)

Mais si votre bébé est triste et grognon, ou au contraire s’il est agressif sans raison; ou bien s’il a des difficultés de sommeil ou d’alimentation; vous vous demanderez peut-être si votre enfant est heureux dans la journée. Rien ne vous empêche de venir une fois à l’improviste, ou d’interroger des parents qui viennent chercher leur enfant plus tôt et voient comment se comporte votre bébé. Cette « surveillance » peut paraître un peu gênante à exercer, mais il est normal d’être vigilant lorsqu’on confie son enfant.

Si votre enfant doit changer de nourrice, ou la quitter; par exemple pour entrer à l’école, conservez des liens avec elle pendant quelque temps, en allant la voir ou en lui téléphonant. Les enfants apprécient de retrouver leur « nounou »; ils n’ont pas le sentiment d’avoir été abandonnés par elle ni de l’avoir abandonnée.

Dans une crèche

Le temps où les crèches étaient définies comme un « mode de garde de l’enfant dont les parents travaillent » est révolu. La crèche est aujourd’hui un lieu de vie et d’accueil; et ce n’est plus un endroit où l’on « dépose » son enfant le matin, mais par rapport à une assistante maternelle; qui n’accueille pas plus de 3 ou 4 enfants, la crèche est une collectivité où il y a beaucoup plus d’enfants.

Comments are closed.