Couche pampers pas cher taille 2
Pourquoi ne veut-il jamais prêter ses jouets ?
10 février 2016
L'attitude des parents
L’attitude des parents
14 mars 2016

Papa et maman se disputent

Papa et maman se disputent

Papa et maman se disputent

La discussion entre Papa et maman commence à s’animer furieusement et soudain la frimousse de Lucien, à peine rassurée, passe l’entrebâillement de la porte, pour faire un état des lieux.

Côté parents

Plusieurs scénarios sont alors possibles :

Emporté(e), au point de ne pas tenir compte de la présence du curieux (ou, au contraire, vous servant de lui pour affaiblir votre partenaire), vous explosez.
Porte refermée et, cette fois, sans témoin, vous décidez d’en finir avec vos démêlés qui ne regardent que vous, les parents.
Un ange passe et la discussion s’interrompt, comme si de rien n’était. Adieu le bon vieux temps où l’on pouvait exprimer ses griefs sans avoir de compte à rendre ! Le cher enfant, fruit de votre union, vous rappelle avec insistance que vous êtes aussi des éducateurs…
Côté enfant

C’est clair, simple et précis: il n’a que deux parents et les aime tous les deux. Ils sont sa référence absolue, ses repères les plus stables, ses guides dans l’existence. Ils n’ont donc pas le droit de changer, de se disputer, d’être malades ou de disparaître.

Alors que, pour ses deux parents, l’explication est bien souvent d’une affligeante banalité, lui se demande déjà ce qu’il va devenir s’ils ne s’aiment plus ou s’ils se séparent.

Et pendant qu’il les entend se chamailler. le pauvre voit défiler dans sa tête tous ses camarades de CP ou CE1 il dont les parents ont déjà divorcé ; il se dit qu’il ne veut pas être le dernier de la liste. Qu’on ne lui demande surtout pas de prendre parti et de donner raison à l’un contre l’autre : ce serait aussi pénible que de lui imposer de choisir entre papa et maman.

L’avis du psy

Pour l’enfant, la famille forme un bloc monolithique et puissant. Quel séisme le jour où il imagine à tort ou à raison que tout cela pourrait disparaître ! C’est tout son monde qui vacille. Il avait idéalisé ce couple inséparable, formant un tout, uni, harmonieux et fort ; voilà qu’il réalise que ses parents sont deux adultes bien distincts, ayant leurs sentiments propres et des idées parfois opposées.

Quand les disputes éclatent, mais que le couple manifeste, par ailleurs, des signes d’amour et de tendresse;  l’enfant finit par comprendre que l’on peut s’aimer et se chamailler comme « chien et chat » sans pour autant se séparer. Il établit peut-être même le parallèle avec ses copains de classe ou avec ses frères et sœurs, adorés et jalousés à la fois. Cela dit, il reste toujours en état d’alerte maximale et de vigilance, au cas où…

En revanche, si le climat familial se dégrade de jour en jour, il peut craindre pour son propre avenir et réagir par certains symptômes. Trois couples sur dix divorcent, la plupart ont des enfants en bas âge. Mathilde est ainsi vue en consultation, parce que son comportement a radicalement changé en classe : autrefois si vive, elle ne prend plus d’initiatives et sombre dans la rêverie ; elle a sans cesse besoin d’être rappelée à l’ordre pour faire son travail ; dans la cour, elle s’exclut du groupe et paraît triste. Tous les projets sont bloqués pour la fillette. Sans perspective d’avenir avec ses deux parents, elle est devenue inhibée.

Paul vit les mêmes bouleversements familiaux. Mais lui exprime son désarroi et son inquiétude par de l’agitation : en classe et à la maison, on ne sait plus comment le contenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.