La constipation

Beaucoup de femmes souffrent de constipation et vous constaterez que la grossesse renforce cette tendance. Les hormones de la grossesse en sont responsables.

Diminuant le tonus des fibres musculaires, elles diminuent celui de l’intestin qui devient inerte, avec comme conséquence la stase des matières fécales qui s’expulsent lentement d’où la constipation. Cette situation vous oblige à modifier votre alimentation. Les fibres végétales qui se gonflent d’eau donnent du volume aux selles et facilitent leur évacuation ; les légumes verts, frais ou cuits (salade verte assaisonnée à l’huile d’olive et aux aromates pour le goût, épinards, haricots verts, etc.) sont une source importante de fibres végétales. Une consommation suffisante de pain mi-complet (à 70 %) est très favorable.

Ne consommez du pain vraiment complet (à 90 %) ou au son que si vous en avez l’habitude,

car le son peut irriter le tube digestif, et vous provoquer alors un cycle de diarrhée-constipation. En outre, le son diminue l’absorption du fer et du calcium. Supprimez les légumes secs, les lentilles, les haricots secs, les pois chiches.

Il faut boire suffisamment afin d’éviter que les matières, desséchées, ne sollicitent aucun mouvement de cet intestin atonique. Un grand verre d’eau ou de jus de fruits frais au lever ou au coucher est un apport efficace. Les pruneaux trempés le soir et dégustés le matin constituent un excellent laxatif naturel; non irritant, de même que la compote de pommes cuites et le miel en petite quantité.

Une activité physique régulière comme une demi-heure de marche chaque jour ainsi que des massages du ventre aident les intestins paresseux.

Pratiquez ce massage dans le sens du transit intestinal, en remontant le long du flanc droit vers les côtes, sous les côtes vers la gauche, enfin en descendant le long du flanc gauche. Si votre constipation résiste, il existe en pharmacie des confitures à base de paraffine qui sont un bon adjuvant à prendre le matin.

Ensuite, vous pouvez essayer les suppositoires à la glycérine et, sur prescription médicale, des mini lavements. Votre médecin peut être amené à vous prescrire des laxatifs doux lors de périodes de constipation rebelle, mais n’en abusez pas : l’objectif est d’aller à la selle régulièrement, tous les jours ou toutes les 48 heures, cela ne doit pas devenir une obsession.

14 juin 2016
constipation

La constipation

La constipation Beaucoup de femmes souffrent de constipation et vous constaterez que la grossesse renforce cette tendance. Les hormones de la grossesse en sont responsables. Diminuant […]
14 juin 2016
L'examen gynécologique

L’examen gynécologique

L’examen gynécologique Monter sur une table d’examen gynécologique n’est pas spécialement agréable. S’installer les jambes écartées, faire fi de sa pudeur représente toujours un effort de […]
27 avril 2016
consultation

La consultation génétique

La consultation génétique Qui doit effectuer cette consultation ? La consultation génétique est pratiquée par des généticiens et s’adresse : aux familles où existe une maladie […]
5 avril 2016
Des sentiments ambivalents

Des sentiments parfois ambivalents

Des sentiments parfois ambivalents Vous savez que vous êtes enceinte, mais l’existence de cet enfant reste théorique d’où des sentiments ambivalents Des sentiments parfois ambivalents; l’évolution […]