médicaments
Les médicaments
27 juin 2016
L'entretien de la sécrétion lactée (Le lait)
L’entretien de la sécrétion lactée (Le lait)
11 juillet 2016

L’expulsion de bébé

L'expulsion de bébé

L’expulsion de bébé

À chaque poussée, la tête progresse et l’expulsion n’est pas loin.

Votre visage s’empourpre, mais le succès de l’expulsion approche. On voit maintenant la vulve s’entrouvrir, écartée par la tête du bébé. Puis les poussées cessent. La tête disparaît dans le vagin; d’ailleurs, elle va en quelque sorte jouera cache cache pendant quelques poussées.

Un peu plus tard, elle ne rentre plus;

c’est que le front descendu refoule ce petit os situé en bas de la colonne vertébrale, le coccyx. À chaque poussée, le périnée s’amincit et s’allonge, et vous avez une sensation de pesanteur à ce niveau; si vous relâchez bien votre périnée, vous ressemez une forte envie de pousser.

Encore 3 ou 4 poussées et bientôt Bébé va naître.

Attention: ici. il s’agit de bien faire ce que l’on va vous dire et d’obéir aux directives de l’accoucheur, car tout d’un coup tout va changer. Vous serriez les barres très fortes, vos bras étaient tendus dans un effort soutenu, votre respiration bloquée et maintenant « attention, lâchez les barres», laissez tomber les bras, les mains souples, respirez vite, respiration haletante, encore, ne poussez pas…»

Tout ceci vulve tendue à l’extrême est très amincie et la tête doit sortir très lentement; à cet effet, l’accoucheur modère d’une main la sortie de la tête tandis que de l’autre, appuyant sur le front ou le menton à travers le périnée, il dirige sa sortie, millimètre par millimètre: le front apparaît maintenant, puis les yeux, le nez, la bouche, le menton, la tête est dehors.

Pour vous qui attendez avec impatience votre enfant, c’est avec émotion que vous apercevez les cheveux, puis le reste du corps vient sans difficulté et vous sentez, la tiédeur d’un petit bras sur votre cuisse. Votre enfant pousse alors son premier cri. Soulagement. A demi redressée, vous admirez votre bébé, le plus bel enfant du monde; vous vous abandonnez à votre bonheur. Durant ces quelques instants, l’accoucheur a coupé le cordon, et l’a ligaturé. Maintenant, ce petit être si faible et si vigoureux à la fois est détaché de vous. Il commence sa vie.

Les premiers soins vont lui être donnés :

Toilette sommaire et pansement ombilical, instillation de collyre dans les yeux. Ceci fait, on lui place un bracelet d’identification au poignet.

Tour de suite après l’accouchement, vous éprouvez une grande satisfaction, attendrissement, soulagement, de tout un peu confus : les impressions des jeunes mères se ressemblent malgré la diversité de leur expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.