consultation
La consultation génétique
27 avril 2016
yoga
L’harmonie et le yoga
4 mai 2016

Le jour de l’accouchement

accouchement

Le jour de l’accouchement

Le jour de l’accouchement se situe normalement à la fin de la 38e semaine de grossesse. C’est un jour formidable puisque vous allez enfin faire la connaissance de votre bébé.

Les signes avant-coureurs de l’accouchement

Vous allez savoir que vous êtes bientôt prés de l’accouchement par différents petits signes qui vont se manifester quelques jours auparavant, voire la veille :

La sensation d’une grande fatigue, d’un état nauséeux alors que jusqu’à présent tout allait bien.

le responsable est le changement hormonal qui survient en fin de grossesse en vue du déclenchement de l’accouchement.
La perte du bouchon muqueux. L’expulsion de la glaire qui a bouché le col de l’utérus pendant tout le temps de la grossesse a lieu généralement au moment des contractions, quelque fois 3 jours avant l’accouchement.
Une frénésie de rangement. Il se peut que vous vous surpreniez à faire le ménage à fond. Vous avez à cœur que tout soit impeccable, rangé, propre. Ce besoin que le nid soir prêt annonce l’imminence de l’arrivée du bébé.
Les contractions

Surtout s’il s’agit de votre premier enfant, quand vous commencez à ressentir des contractions de façon régulière, vous avez grandement le temps de vous rendre à la maternité puisque, entre les premières contractions et la dilatation complète du col, plusieurs heures vont s’écouler.

L’accouchement débute réellement à la perception de contractions douloureuses ressenties dans le ventre ou au niveau des reins.

Posez la main sur votre ventre, vous le sentez durcir en même temps que vous ressentez la douleur. Si ces contractions ne cèdent pas à la prise d’analgésiques, c’est qu’il s’agit de vraies contractions annonçant le début du travail. Vous sentez monter la contraction qui devient de plus en plus douloureuse au fur et à mesure que votre utérus se durcit. Elle atteint un sommet puis redescend Vous n’avez alors plus mal. C’est le repos. Avant qu’une autre contraction apparaisse. Notez le temps de repos entre 2 contractions. Quand elles apparaîtront de façon régulière toutes les 10 minutes, vous pourrez partir pour la maternité. Dès cet instant, ne buvez pas et ne mangez plus rien car il vaut mieux avoir l’estomac vide pour le cas ou une anesthésie serait nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.